L'approche par les talents

cerveau droit vs gaucheChaque individu doit envisager d’effectuer les missions qui lui incombent dans le respect de sa propre écologie.

En effet, nos talents innés constituent un référentiel interne à partir duquel chacun va naturellement chercher à acquérir et développer des compétences spécifiques pour construire et maîtriser sa meilleure dynamique sociale et professionnelle.

Quand cette dynamique est judicieusement mise en œuvre, la personne agit avec efficience et discernement pour relever les défis liés à sa fonction et ses missions. Dans le cas contraire, la personne prend des décisions inadaptées qui rendent son action inefficace, difficile ou stérile, voire impossible à réaliser, sans qu’elle n’en soit pour autant forcement consciente.

Le talent se caractérise par toute prédisposition naturelle par laquelle un individu réalise une action ou accomplit son travail avec satisfaction, facilité et pertinence.

A l’inverse, une personne qui réalise des missions éloignées de ses talents innés, quand bien même disposerait-elle de la formation adéquate au poste occupé, s’expose à la perte du sens de ses actes, et à des situations insatisfaisantes synonymes d'épuisement ou de stress, voire les deux à la fois.

La topologie des talents révèle qu’il ne suffit pas d’être major de promotion d’une école de commerce (talents acquis) pour être à plein temps un bon entrepreneur. De même, être un bon entrepreneur ne garantit pas d’être à plein temps un bon gestionnaire (au sens comptable du terme), ni un bon chef de troupe (au sens animateur), ou encore un bon novateur de ses produits (au sens créatif).